8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 17:16

 

Dans le grand jardin au cœur de la ville

Les troncs des platanes ont la pelade.

Leurs feuilles commencent à étoiler les pelouses.

Chrysanthèmes royaux et mortuaires

Vont remplacer la démocratie des géraniums.

Je te salue, nouvel automne !

Je te salue sang rouge de ma vie !

 

De l'arbre de mon corps aussi l'écorce tombe

Et de grands astres d'or comme des crachats

Éclatent entre les jointures de mes os.

Promotion glorieuse du grand âge !

 

 

 

Marcel Béalu

Paix du regard sans désir

José Corti, 1989

 

SG