10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 15:32

 

Un arbre qui demande l'heure

Ne comprend pas qu'il est midi

Sa semaine a quatre jeudis

Et l'univers est sa demeure

 

Répondez qu'il est déjà tard

Pour ce qui reste de la terre

Et qu'il n'est plus temps de se taire

Et qu'on entend de toutes parts

 

Sonner le glas de la nature

Dans l'eau, dans l'air, et sous nos pas

Quand l'homme assiste à ce trépas

Le nez plongé dans ses ordures

 

Un oiseau seul dans les hauteurs

Demande l'heure à l'Arbre, à l'Homme

L'Homme se tait, l'Arbre se nomme

Un caillou s'enfuit, pris de peur

 

Qu'on le prenne pour une pomme.

 

 

                               Saint-Placide, le 25 août 1990

 

 

 

Gilles Vigneault

L’Atelier Imaginaire

Poésie

L’Âge d’Homme, 1991

 

 

 

Bilan
SG