30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 15:41

 

Dans les immenses forêts de la Sibérie orientale il y a une clairière. Dans cette clairière il y a un bois d'hibouleaux. Le hibouleau est un bouleau à tête de hibou. On dit aussi que le hibouleau est un hibou à pattes de bouleau. Quand vient la nuit noire sur la Sibérie orientale et en Sibérie orientale les nuits sont particulièrement noires, les hibouleaux s'envolent. Toute la nuit ils volent entre les nuages noirs. Ils volent jusqu'à la Forêt-Noire et se posent au sommet d'un burg. Dans les vallées torrentielles, au pied des escarpements, comme dit Wolfram von Eschenbach, les chevaliers bardés de fer, visière baissée, passent quêtant le graal. Mais, sur les remparts, à la clarté de la lune qui met de l'argent sur leurs feuilles et sur l'écorce de leurs troncs, les hibouleaux lisent Lulle et ululent.

 

 

 

Jacques Roubaud et Olivier Salon

Anthologie de l'OuLiPo

Édition de Marcel Bénabou et Paul Fournel

Gallimard, 2009

SG