15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 17:32

 

Ronde paix, tombant des vitraux !

 

Loin de l'ère atomique,

Un autre temps niche en l'abside,

À la hanche de la chaire,

Dans le cou des statues,

Au giron de la Sedes.

 

Le bois respire la vie orante,

Accueille un pater,

Comme la nef,

Le souffle du visiteur.

 

Silence de laine

J'y taille un manteau

Pour traverser l'hiver.

 

Quel regard m'atteint,

Plus vivant que le jour

En appel de forêt ?

 

Au pas à pas des dalles

Noires et blanches,

Se lit un chemin

En terre d'abondance

Et de peu.

 

 

 

 

Béatrice Libert

Passage du laitier

Éditions de l'Orme, 2011

SG