16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 13:17

 

1

 

Les arbres droits

 

 

Ils s'élèvent seuls et rudes dans le silence. Ils vivent

dans le désir serein de leur rénovation,

ils sont comme les cloches d'une douceur triste

nues dans un ciel d'orage de douleurs.

 

À l'automne ils vivent paisibles et confiants

en endormant les ors et leurs ultimes feuilles

et en attendant que reviennent du passé

les frémissements de quelque printemps.

 

Ils sont ainsi... Ils vivent... Ils dressent calmes dans l'extase

les doigts gercés de la branche la plus robuste

et se font miracle de douceur et silence

pour qu'en venant la mort ne les emporte pas.

 

 

 

 

Pablo Neruda

Cahiers de Temuco (1919-1920)

Traduction de Claude Couffon

Le Temps des Cerises, 2003

SG