18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 14:50

 

Que ce crépuscule traîne en longueur ! Flasque

il s'accroche à tout et ne veut point mourir.

Feuille à feuille, tu devras le combattre,

feuille à feuille, pierre à pierre. Tu ne peux

boire d'un trait toute la liqueur qui reste,

dépôt amer au fond de la coupe,

mais tu es certain qu'au-delà du crépuscule

il y a la sphère compacte de la nuit

et le vent d'un jour nouveau sur les lisières.

 

 

 

Miquel Martí i Pol

Joie de la parole

Traduit du catalan par Patrick Gifreu

La Différence, 1993

 

 

 

                          

   

 

 

Fulla per fulla

 

 

Com s'allargassa aquest crepuscle. Flàccid,

s'arrapa a tot arreu i no vol caure;

fulla per fulla l'hauràs de combatre.

Fulla per fulla i roc per roc. No pots

beure't d'un glop tot el licor que resta,

solatge amarg, al fons del vas, però

saps de segur que dellà aquest crepuscle

hi ha l'esfera compacta de la nit

i un dia nou amb vent a tots els marges.

 

 

 

Miquel Martí i Pol

 

SG