21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 08:32

 

Dague au poignet

Pour dépouiller la fille

De ses feuilles, dans l'arbre :

Saisir l'écorce avant la peau.

 

Son feu s'accorde avec le sang

Au relent de résine

Sous la lame.

Le cœur mutilé du bois sèche.

 

 

(Nouvelle version d'un poème paru dans Errances, Janus-Oswald, 1959)

 

 

 

Alain Mercier

Poésie 1 n°19

Sept.oct 1971

SG