2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 15:36

 

Le vent est le rêve des arbres et la sève leur puissance, plus que le tronc.
La pluie est la mère des arbres.
La terre est l’aïeule des arbres.
Le bûcheron est frère des arbres — frère de sang — et toujours l’un abat l’autre,

qui s’abat sur lui.
Puissant et doux, l’arbre accomplit, paisible, sa tâche sans envie.
Le vent est le rêve des arbres, le vent, qui est la mère des oiseaux,

et dont un oiseau est le père.
Quant au ciel, sa mère est la cime des arbres.
Je la vois là, de l’aube au crépuscule, à la cime des arbres.

 

 

 

Marc Casanova

SG