7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 19:04

 

L'arbre en habit de lumière regarde le champ de blé qui ondule avec le soir. L'arbre aux mille branches, aux mille yeux qui plongent dans le ciel bleu, là au bord du sentier mouillé qu'il connaît depuis longtemps du plus noir de l'hiver au grand bouquet d'été. Il chante une chanson d'alouette et regarde la femme qui virevolte et vient vers lui pour se marier, dans le souffle de l'Atlantique, les belles abeilles et les papillons de jour.

L'arbre, le grand sage, le triomphe du monde.

                             

                                    Sillars, Vienne

 

 

Michel Cosem

La poésie, ce roman

Lanore, 2002

SG